Création artistique et cohésion sociale

Le nouveau Conseil d’État s’est réparti les départements, les a remanié et en a créé un
nouveau.
Infos pour celles et ceux qui auraient manqué cette annonce.

La culture revient au nouveau département de la cohésion sociale et est donc détachée du Département de l’Instruction publique qui est maintenant baptisé « formation et jeunesse » *

Dans cette nouvelle distribution, restons attentifs à ce que la création artistique soit défendue.
Il s’agit de lutter pour qu’elle puisse continuer de prendre des risques, d’exister en tant que telle.
De travailler pour que ses besoins d’espaces et de moyens soient considérés dans leur complexité, que les parcours professionnels des artistes soient pris en compte et valorisés.

Il s’agit de lutter pour que la création artistique ne soit en aucun cas envisagée comme un outil de cohésion sociale, pour qu’elle puisse continuer d’explorer les failles et questionner ce qui s’y cache. De mettre toute notre énergie pour que la culture artistique soit celle des chemins de traverse, celle qui rend sensibles les zones d’ombres et les lumières des sociétés dans lesquelles nous vivons.

« […] Tout se passe comme s’il pouvait y avoir de l’action culturelle et de l’éducation artistique sans développement de la création artistique. Comme si, pour les actions culturelles, l’art, la création n’était qu’un support accessoire. »
La langue retournée de la culture
Michel Simonot et Luce Faber


* notons trois aspects marquants de cette nouvelle dénomination :

  • la notion de « public » a disparu.
  • on peut avoir des doutes sur le mot « instruction »  dans son sens généraliste ( avis, commandement, consigne, ordre, précepte, prescription). Mais sa définition dans le domaine de la pédagogie spécialisée (ensemble de savoirs, de connaissances, d’informations, de renseignements que l’on acquiert à l’école ou par ses propres moyens. Action de communiquer à quelqu’un l’ensemble précédent : transmission de savoirs de connaissances) affirme un spectre plus large et complexe que la seule formation. Voir dictionnaire actuel de la pédagogie, 3ème édition.
  • associer les mots formation et jeunesse, même s’il s’agit de deux pôles d’action probablement différents, semble limiter l’enseignement et l’apprentissage à une période de la vie. En tant qu’artistes (comme dans beaucoup d’autres domaines), nous savons que les savoirs et les savoirs-faire se construisent pourtant souvent selon des chronologies intimes.

23 mai 2018