Observatoire

Le rapport de l’observatoire du désenchevêtrement est terminé. Cet outil est désormais disponible.

L’observatoire sur le désenchevêtrement est né de l’initiative des artistes, actrices et acteurs de culture cherchant à comprendre les conséquences d’une décision politique (adoption de la LRT-2) prise sans les consulter et qui impacte directement les soutiens aux artistes et aux institutions. Cette loi désengage le Canton du soutien à la création artistique et scinde de façon artificielle les périmètres d’action des collectivités publiques.
En plénière du 19 décembre 2016, le mouvement La Culture Lutte valide un courrier qui précise sa position sur cette loi entrée en vigueur le 1er janvier 2017. L’historique et les échanges avec les collectivités publiques sont regroupées sur la page Désenchevêtrement . Durant cette même séance, le Mouvement La Culture, valide la nécessité de réaliser un observatoire de l’impact de cette loi sur le terrain artistique et culturel. La structuration de l’observatoire, les questions rencontrées au fur et à mesure de l’avancement du travail ont été régulièrement partagées et validées en plénière.

Ainsi, ce rapport est le résultat de plus de trois ans de récolte d’informations, de discussions avec les artistes et responsables de lieux, d’entretiens avec les magistrates et magistrats en charge de la culture et l’association des communes genevoises ainsi qu’avec les collaboratrices et collaborateurs des départements concernés. Il se fonde sur un long travail de transcription et d’analyse des comptes publics de 2015 à 2018.

Le rapport a été présenté et validé en plénière le 1er mars 2021.

La version finale est téléchargeable ici

La version papier est en cours d’édition. Les exemplaires imprimés seront en vente à prix libre dans différents lieux de culture.

Une journée d’échange sur ce rapport qui analyse les soutiens publics reçus par le terrain artistique et culturel sera ouverte à toutes et tous dans le courant de l’automne 2021.

Lors de la plénière du 1er mars 2021 il a été décidé que des commentaires spécifiques pouvaient être apportés par les associations professionnelles qui le souhaitent en complément du rapport final. Ces compléments, formulés par les différentes associations professionnelles, faîtières ou groupements et adressés au Mouvement La Culture Lutte, sont ajoutés au fur et à mesure sur cette page et sont téléchargeables ci-dessous.

Fédération genevoise des musiques de création – FMGC